La Réconciliation

"Un nouveau baptême"


Par le baptême, le chrétien a reçu la vie de Dieu. Il est entré dans une relation d'alliance avec Dieu.
Le sacrement du pardon remet le baptisé au coeur de l'alliance qu'il a pu briser par le mal et le péché. On pourrait appeler ce sacrement un " nouveau baptême ". C'est le sacrement de la réconciliation avec Dieu et les frères. Il remet le pécheur en pleine communion avec Dieu.

 

Comment se déroule la confession?


Le sacrement est donné individuellement dans un dialogue de prière entre le confesseur et le pénitent :

  • Mon Père je demande le pardon de Dieu, pour.... (et suit l'aveu des péchés)
  • éclairage de la part du confesseur pour aider la personne à mesurer la force de l'amour de Dieu
  • le pénitent dit la prière de contrition.
  • le confesseur, de la part du Seigneur donne l'absolution et invite à un acte concret manifestant la ferme volonté du pénitent de repartir vivre du pardon reçu, c'est la pénitence.


"Le ministre" qui transmet le sacrement de pénitence est un prêtre ou un évêque. Celui-ci est tenu strictement au secret de l'aveu reçu.

 

Revenir à Dieu


A de nombreuses reprises dans l'Évangile, Jésus se présente comme celui qui vient au devant de l'homme pour le guérir du mal : celui de vivre séparé, éloigné de Dieu. Jésus va même jusqu'à se présenter comme " médecin des âmes " et ne cesse d'aller vers les pécheurs pour leur montrer la force d'amour de Dieu son Père.

Le sacrement du pardon poursuit par l'Église cette oeuvre de réconciliation et de guérison. Le péché est condamné, jamais le pécheur. Le pécheur qui accepte de revenir vers son Dieu (conversion) est toujours accueilli et fêté. Car la tendresse de Dieu pour l'homme sa créature est sans limite.

 

Un manque d'amour


Le péché n'est ni une faute ni une erreur. Il s'agit d'un manque d'amour conscient et volontaire. Cette rupture blesse son auteur, son entourage et sa relation à Dieu. C'est la Parole de Dieu qui éclaire la conscience du baptisé et lui révèle ainsi son besoin impérieux de bénéficier de la miséricorde de Dieu.