Le Mariage


Le sacrement du mariage


Le sacrement du mariage est :

  • est une alliance vis-à-vis de son conjoint,
  • est une alliance vis-à-vis de Dieu,
  • est une alliance vis-à-vis de l'Eglise.


Se marier à l'Eglise, c'est s'engager "à aimer comme le Christ a aimé l'Eglise"
Se marier à l'Eglise, c'est poser un acte de foi : c'est recevoir de Dieu son conjoint.
Se marier à l'Eglise, c'est remercier Dieu qui est Amour.
Se marier à l'Eglise, c'est inviter le Christ à être présent dans le couple tous les jours surtout aux moments difficiles.
Se marier à l'Eglise, c'est Lui demander son aide et sa force pour aimer.

"L'amour doit clairement mesurer tout l'enjeu de l'union conjugale. Il doit considérer et vouloir loyalement la communauté de vie totale, exclusive. Sinon, il ne mérite pas ce nom. C'est donc tout simplement le mariage qui constitue le critère de l'amour.
Que celui qui croit aimer se soumette, aussitôt et avec la plus grande lucidité, à ce critère et qu'il voie si ce qu'il tient pour de l'amour résiste à l'épreuve." KB (1964)

 

L'Amour se construit

Rien n'est fait au départ :
Tout commence, tout est possible.
Entre l'homme et la femme, trois ponts sont à construire
Pont du cœur,
Pont du corps,
Pont de l'esprit.
Ces trois ponts ne sont qu'ébauchés avant le mariage.
L'amour se construit les yeux fixés sur le but à atteindre :
Aimer l'autre pour lui.
N'être qu'un en restant deux.
Avec l'autre, s'ouvrir aux autres.

D. Sonnet

 

Pour se préparer au mariage


  1. prendre contact avec un prêtre ou avec le Secrétariat de la Paroisse (01.44.51.69.00) 6 mois avant la date prévue pour le mariage.
  2. la "préparation" au mariage est indispensable. Elle consiste à peser les exigences d'un amour scellé pour toujours ; à découvrir que tout amour humain est un don de Dieu ; à lever certaines ambiguïtés : l'égoïsme peut se déguiser en amour.
  3. la préparation se fait avec un prêtre et comporte en plus quatre réunions avec d'autres fiancés. Elle peut s'achever par une retraite spirituelle.
  4. la préparation peut se faire à la Madeleine et la célébration dans une autre église
  5. la date de la célébration sera prise avec le prêtre qui accueille les fiancés, en fonction des disponibilités.
  6. il se peut que l'un des deux futurs conjoints ne soit pas baptisé ou qu'il appartienne à une autre religion. Le mariage à l'église n'est pas pour autant impossible.
  7. un dossier sera constitué par le prêtre préparant le mariage. Il dira aux fiancés ce qui leur est nécessaire.
  8. des "témoins" seront désignés par les fiancés pour assurer qu'ils se sont bien engagés. Ils veilleront à ce que ces témoins puissent, compte tenu de leur expérience, les aider à vivre leur engagement ; ce n'est pas une politesse que de demander tel ou tel comme témoin. Veiller à en limiter le nombre.

 

A savoir

Il faut bien distinguer le mariage proprement dit et la messe (Eucharistie).

Le mariage comporte essentiellement l'échange des "consentements" devant la communauté, après avoir écouté la Parole de Dieu. Suit alors une bénédiction spéciale pour les mariés, appelée "bénédiction nuptiale"

Les Chrétiens peuvent célébrer l'engagement du mariage : l'alliance, au cours de la célébration de la nouvelle et éternelle Alliance (la Messe). La Messe étant le sommet de toute prière, elle suppose une pratique chrétienne.