Feuille Paroissiale

30 avril - 3ème dimanche de Pâques

28 avril 2017 par Paroisse de La Madeleine

 Reste avec nous, Seigneur

          Dans le dernier chapitre de l’Évangile selon Luc, le Christ, ressuscité le matin de Pâques, apparait sur la route d’Emmaüs à deux disciples désespérés et dans le doute. Le cheminement de ces deux hommes aux côtés du Christ nous permet de reconnaître ce que nous célébrons ensemble à la messe.

            De la même façon que Jésus « leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait. » nous écoutons et méditons sur la parole de Dieu tirée des Ecritures Saintes pendant la première partie de la Messe.  

            Quand les deux disciples offrent à Jésus l’hospitalité sans le reconnaître, en disant : « Reste avec nous car le soir approche. » cela nous évoque la deuxième partie de la messe. « Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna.  Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. »

            Mais leur expérience ne s’arrête pas là. Ils se levèrent immédiatement pour raconter cette bonne nouvelle. Pour nous aussi la messe ne se termine pas lorsque nous avons reçu le corps du Christ mais elle continue, quand, en sortant de l’église, nous retournons dans le monde annoncer le Christ ressuscité.

                                                                       P. Brien McCarthy

 


 

 Inscriptions en cours

 

Sortie paroissiale

samedi 13 mai

à Crépy-en-Valois

pour le groupe des séniors visite le matin de l'abbaye Notre Dame des Lieux Restaurés et l'après-midi visite dans le château de Philippe de Crépy-Nanteuil d'une collection unique en France de l'Archerie et de l'Art Sacré du Valois.

pour le groupe Catéchisme et marcheurs, marche d'1H30 le matin à travers le parc de Geresme et les contre-forts de la ville et visite l'après-midi du musée de l'Archerie et des Arts Sacrés.

Repas sortis du sac dans l'école Ste Marie

et messe avant le départ en l'église St Denis

 

Tracts à votre disposition sur les présentoirs


 

Les Dimanches musicaux de La Madeleine

 

Dimanche 7 mai, à 16h 

orchestre symphonique et choeurs

du Conservatoire régional du Grand Nancy

Suite d'orchestre "Pelléas et Mélisande" de Gabriel Fauré

Messa di Gloria de Vivaldi

 

Entrée libre – Libre participation www.concerts-lamadeleine.com

 


 

The Madeleine Church is dependant on the generosity of the churchgoers and visitors for its upkeep. Many thanks for your kind offering during the mass collection which will contribute to maintaining this sanctuary dedicated to St Mary Magdalen.

Lire la suite 

23 avril - 2ème dimanche de Pâques

21 avril 2017 par Paroisse de La Madeleine

« Mets ta main dans mon côté »

 

            Huit jours après Pâques, Jésus ressuscité montre ses plaies à Thomas. Ses plaies, pas ses cicatrices qui n’en seraient qu’un souvenir. La résurrection n’abolit pas la passion. Elle en livre le sens : l’amour vécu jusqu’au bout malgré le déchaînement du mal. C’est même parce qu’il voit ces plaies de Jésus que Thomas qu’on s’obstine à traiter d’incrédule, reconnaît non seulement l’identité du Ressuscité mais sa divinité : « Mon Seigneur et Mon Dieu ! » Comme si, comprenant enfin les souffrances de Jésus et sa passion, Thomas entrevoyait là ce que c’était d’être Dieu. Le côté ouvert et les mains transpercées n’attestent pas seulement la pleine vérité de l’humanité de Jésus, homme jusqu’au bout sans tricher, mais dévoilent sa divinité : Dieu est amour.

 

            Cet évangile nous redit que la résurrection de Jésus n’est pas un triomphe éclatant, évident, qui s’imposerait d’emblée à tous. Bien dans logique de toute l’Incarnation, elle est discrète. Jésus est ressuscité pour tous mais c’est à chacun d’en faire l’expérience. A Pâques, la résurrection est seulement semée dans notre monde, comme cette infime graine de moutarde de la parabole. Sa croissance a été confiée à Thomas et aux autres apôtres. A chacun de nous d’en prendre soin à notre tour, aujourd’hui.

                                                           Bruno Horaist, curé

 


 

 

jeudi 27 avril,  20h30 : groupe de réflexion pour adultes

ouvert à tous (14 rue de Surène)

 

Méditation sur les paroles, les signes, les gestes qui expriment

la participation de l’assemblée à la liturgie de l’Eucharistie.

 

Venez avec vos questions.

 


 

 

Sortie paroissiale, samedi 13 mai

à Crépy-en-Valois

 

pour le groupe des séniors visite le matin de l'abbaye Notre Dame des Lieux Restaurés et l'après-midi visite dans le château de Philippe de Crépy-Nanteuil d'une collection unique en France de l'Archerie et de l'Art Sacré du Valois.

pour le groupe Catéchisme et marcheurs, marche d'1H30 le matin à travers le parc de Geresme et les contre-forts de la ville et visite l'après-midi du musée de l'Archerie et des Arts Sacrés.

 

Repas sortis du sac dans l'école Ste Marie

et messe avant le départ en l'église St Denis

 

prix de la journée : 30 euros adulte

25 euros enfant

80 euros (parents, enfnats) maximum famille nombreuse

(règlement chèque à l'ordre de Paroisse de La Madeleine)

 

Tracts à votre disposition sur les présentoirs

Inscription avant le 29 avril dernier délai


 

Lire la suite 

16 avril - Dimanche de Pâques

14 avril 2017 par Paroisse de La Madeleine

 

L’espérance de Pâques

           Le matin de Pâques répond au premier matin du monde.

             Avec la résurrection du Seigneur commence un nouveau monde.

             Le Christ qui a donné librement sa vie pour tous les hommes, brise les portes de la mort et nous ouvre le chemin de la vie éternelle.

             Ce qu’il avait dit se vérifie :

« Je suis la résurrection et la vie;

celui qui croit en moi

vivra éternellement ».

             Avec les baptisés de la Vigile Pascale, avec l’Eglise toute entière, accueillons la joie de Pâques : elle est notre force et notre soutien sur le chemin de nos vies. Puissions-nous en témoigner là où nous sommes placés.

                                                                       P. F. de Charnacé

 


 

 Un très grand merci à toutes celles et ceux qui ont contribué à la bonne organisation de la Journée du Pardon, du dimanche des Rameaux et des différents offices de la Semaine Sainte.

 


   

Sortie paroissiale, samedi 13 mai

à Crépy-en-Valois

 

pour le groupe des séniors visite le matin de l'abbaye Notre Dame des Lieux Restaurés et l'après-midi visite dans le château de Philippe de Crépy-Nanteuil d'une collection unique en France de l'Archerie et de l'Art Sacré du Valois.

pour le groupe Catéchisme et marcheurs, marche d'1H30 le matin à travers le parc de Geresme et les contre-forts de la ville et visite l'après-midi du musée de l'Archerie et des Arts Sacrés.

 

Repas sortis du sac dans l'école Ste Marie

et messe avant le départ en l'église St Denis

Tracts à votre disposition sur les présentoirs

Inscription avant le 29 avril dernier délai


 

 

Lire la suite 

9 avril - Dimanche des Rameaux

31 mars 2017 par Paroisse de La Madeleine

Procès à Jésus

 Matthieu raconte la mort de Jésus avec un tel respect qu’il n’y a point de place pour l’apitoiement ou la sensiblerie. Le premier évangile retient surtout deux aspects de cette Passion : parce qu’elle est occasion d’amour, elle entre dans le projet de Dieu sur l’homme ; parce qu’elle est un procès, elle oblige les consciences à prendre parti et entraîne la rupture définitive entre Juifs et disciples du Christ.

 Le premier aspect est souligné par un constant recours de Matthieu à l’Ecriture (cf. Mt 26,54-56) ; il veut convaincre les chrétiens issus du judaïsme que le plan de Dieu sur l’homme se réalise par l’intermédiaire du Serviteur souffrant et non du Roi de gloire. La mort violente de Jésus permet de vérifier ce que les Prophètes avaient pressenti : c’est en jouant sa vie et non en régnant que l’humanité nouvelle se fait.

 

En second lieu, Matthieu voit dans la croix la fin de l’ère ancienne et le début de l’ère de l’Eglise. Le voile qui se déchire dans le Temple exprime bien cette coupure définitive dans le temps, et la foi du centurion païen fait contraste avec l’incrédulité des Juifs.

 

Reste un dernier détail : le souci de Matthieu de mettre les choses au point. Les Juifs avaient tôt fait d’imaginer une fable pour expliquer la disparition du corps du Christ : celui-ci aurait été enlevé par ses disciples (cf. Mt28, 11-15). L’évangéliste met un terme à ces faux bruits en signalant la présence de gardes tant à la croix (Mt 27, 36. 54) qu’au tombeau (Cf. Mt 27,62-66).

 

A travers le récit de la Passion selon Saint Matthieu, nous lisons l’histoire de la foi de Matthieu et des premiers chrétiens. Croire en l’événement de Pâques, c’est croire en la Vie : celle-là même qui s’est manifestée dans le Crucifié, le premier dimanche de notre ère, alors que le soleil se levait…

                                                           Père Albert Kaboré.


 

« Les Dimanches musicaux de La Madeleine »

 

Dimanche 9 avril,

à 16h : orgue par David Cassan (Paris)

Vierne et Stravinsky (extraits de «l’oiseau de Feu »)

 

Entrée libre – Libre participation

www.concerts-lamadeleine.com

 


 

 

Sortie paroissiale, samedi 13 mai

à Crépy-en-Valois

 

pour le groupe des séniors visite le matin de l'abbaye Notre Dame des Lieux Restaurés et l'après-midi visite dans le château de Philippe de Crépy-Nanteuil d'une collection unique en France de l'Archerie et de l'Art Sacré du Valois.

pour le groupe Catéchisme et marcheurs, marche d'1H30 le matin à travers le parc de Geresme et les contre-forts de la ville et visite l'après-midi du musée de l'Archerie et des Arts Sacrés.

 

Repas sortis du sac dans l'école Ste Marie

et messe avant le départ en l'église St Denis

 


 

Lire la suite 

2 avril - 5ème dimanche du Carême

31 mars 2017 par Paroisse de La Madeleine

L’amour est plus fort que la mort

           L’évangile de ce dimanche parle de Marie, Marthe et leur frère, Lazare. Cette Marie est souvent associée avec la sainte patronne de cette église, sainte Marie-Madeleine. Il est certain que cette fratrie a eu une amitié privilégiée avec Jésus.

             Quand Jésus est arrivé le quatrième jour après la mise au tombeau de Lazare, Il a rencontré ses deux sœurs séparément. Marthe est la première à lui dire : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort ». Plus tard c’est Marie qui lui dit : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort ». 

             Combien de fois une personne m'a-t-elle demandé «Où était Dieu pendant que mon frère souffrait?» Combien de fois ai-je vu l'angoisse de ceux qui ont eu un amour passé ? Entrant en contact avec tant de personnes qui souffrent, nous pouvons parfois nous accoutumer devant leur souffrance. Trop vite, nous essayons de les consoler par la Joie de la Résurrection mais si difficile à comprendre lorsque nous sommes dans la douleur avec un sentiment d'abandon.

             Je note qu'il est écrit: « Quand il vit qu’elle pleurait, et que les Juifs, venus avec elle, pleuraient aussi, Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé…. Alors Jésus se mit à pleurer. » Pendant ce Carême laissons nous demander la grâce d’accompagner avec compassion ceux qui souffrent comme Marie.

                                                            P. Brien McCarthy

 


 

Dimanche 9 avril

dimanche des Rameaux

 

Bénédiction des rameaux à chaque messe

Samedi, 18h

dimanche, 9h30, 11h et 18h

 

Pour assurer la distribution des buis,

le Conseil Pastoral cherche des bénévoles

pour samedi soir et dimanche après-midi de 12h30 à 19h


 

« Les Dimanches musicaux de La Madeleine »

 

Dimanche 9 avril,

16h : orgue par David Cassan (Paris)

Vierne et Stravinsky (extraits de «l’oiseau de Feu »)

 

Dimanche 23 avril,

16h : Orgue avec James R. Metzler

Bach, Tournemire, Büsser, Widor, Duruflé

 

Entrée libre – Libre participation- www.concerts-lamadeleine.com


 

Lire la suite 

26 mars - 4ème dimanche de Carême

24 mars 2017 par Paroisse de La Madeleine

Voir clair

             L’aveugle voit bien que sans Jésus il serait resté enfermé dans sa nuit. Simplement parce qu’il a été vu par Jésus sur le bord de la route, le voilà qui peu à peu accède au jour. «  Qui est cet homme ?  lui demande-t-on. Qui est-il donc pour se permettre ainsi de te guérir le jour du Saint Sabbat ? Ce ne peut être qu’un pécheur !» Et lui de répondre, de lumière en lumière : « On l’appelle Jésus…c’est un prophète…il vient sûrement de Dieu… » jusqu’à tomber à ses pieds : «Je crois, Seigneur !»

             «Prends pitié de moi pécheur» répètent souvent les saints. Ils nous déconcertent parfois par la conscience aigüe qu’ils ont de leur péché. Pour un peu, on les traiterait de scrupuleux. C’est qu’ils sont à ce point éblouis par l’amour dont ils sont aimés que la moindre distance avec Dieu leur paraît un abîme. Comme quelqu’un de vraiment amoureux se reproche la moindre indélicatesse.

 

            Nous ne sortirons pas de notre aveuglement en scrutant nos ténèbres mais en tournant les yeux vers celui qui est notre lumière depuis notre baptême : « Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d’entre les morts et le Christ t’illuminera. » (Eph 5, 14)

                                                Bruno Horaist, curé

 


 

 

Dimanche 26 mars , quête pour l’Institut catholique

 

Soutenez une présence chrétienne dans le monde universitaire.

C’est grâce à votre générosité que la qualité de la mission d’enseignement supérieur catholique sera perpétuée dans notre pays. Ce que vous donnerez en plus de votre offrande habituelle sera reversé à l’Institut Catholique de Paris.

 


 

BRADERIE DE PRINTEMPS

 mercredi 29 mars de 9h à 19h

jeudi 30 mars de 9h à 19h

Salles Royales, sous l’église

 

Le produit de la vente aide les plus défavorisés.

 


 

« Les Dimanches musicaux de La Madeleine »

 Dimanche 26 mars,

16h : Jean-Pierre Griveau, orgue

et Corinne Sertillanges, soprano

Compositeurs organistes à La Madeleine

Saint-Saëns, Boulanger, Fauré, Gigout, Dubois, Lefébure-Wély

 

Dimanche 9 avril,

à 16h : orgue par David Cassan (Paris)

Vierne et Stravinsky (extraits de «l’oiseau de Feu »)

 

Entrée libre – Libre participation- www.concerts-lamadeleine.com

 


 

Lire la suite 

19 mars - 3ème dimanche de carême

17 mars 2017 par Paroisse de La Madeleine

Si tu savais le don de Dieu

 

            Au troisième dimanche de Carême, Jésus rencontre la samaritaine.

             Cette femme est venue chercher de l’eau au puits de Jacob.

             Et Jésus lui demande à boire de cette eau. La Samaritaine s’étonne qu’un homme lui fasse une telle demande.

             Mais Jésus lui dit : « Si tu savais le don de Dieu et celui qui te parle c’est toi qui lui aurais demandé à boire». « Si tu savais le don de Dieu » : la parole du Christ s’adresse aussi à chacun de nous. Quel est pour nous le don de Dieu ? Il me semble que c’est le monde dans lequel nous vivons. Il dit la gloire de Dieu, il a besoin de nous pour le cultiver, l’entretenir, le respecter.

             Le don de Dieu, c’est aussi notre vie. Elle nous a été donnée, elle a son origine en Dieu, elle va vers lui.

             Il nous faut respecter et défendre la vie, notre vie et celle des autres.

             Enfin le don de Dieu, c’est lui Jésus. Celui qui nous connaît et nous aime ; celui qui ne cesse d’ouvrir nos yeux et nos oreilles au message de l’Evangile. Avec la Samaritaine, avançons sur le chemin de Dieu.

                                                           P. F. de Charnacé


 

Attention

dimanche 26 mars, passage à l’heure d’été

on avance les horloges d’une heure

 


  

Jeudi 23 mars, Journée du Pardon

Confessions de 10h à 19h

 

Mardi 21, mercredi 22, Jeudi 23 mars

la messe de 12h30 sera célébrée à la chapelle de semaine

 


 

Partage de Carême

Chaque vendredi : temps de réflexion et de partage, à l’occasion du Carême, en étudiant l’évangile du dimanche suivant. après la messe de 12h30, chapelle de semaine, avec un prêtre de la paroisse, de 13h à 13h30.

vendredi 24 mars : l’aveugle né (Jn 9, 1-41)

vendredi 31 mars : la résurrection de Lazare (Jn 11, 1-45)

  


 dimanche des Rameaux

Le conseil pastoral cherche des bénévoles pour assurer la distribution du buis, le dimanche 9 avril, par tranche d’une heure, entre 9h30 et 19h

Contacter la Paroisse : tél 01 44 51 69 00

Merci d’accepter de participer à ce service.

Lire la suite 

12 mars - 2ème dimanche de carême

10 mars 2017 par Paroisse de La Madeleine

 

La révélation, faite à des privilégiés, des secrets de Dieu

 

            Dans cet épisode placé juste après l’annonce de la Passion, la convention symbolique dominante se trouve dans le rapport avec l’expérience de Moïse au Sinaï : il y emmène trois compagnons (Ex 24,9), reçoit la révélation de Dieu « après six jours » (Ex 24,16) et bénéficie lui-même d’une transfiguration (Ex34, 29). La montagne dans laquelle l’Antiquité chrétienne verra le Thabor a, pour Matthieu, un sens théologique : c’est le lieu de la révélation du Fils de Dieu, dès les tentations (Mt4, 8) et lors de son apparition finale (Mt 28,16).

             La figure de Moïse et d’Elie étaient riches de sens. On attendait leur retour au seuil de l’avènement du règne de Dieu ; mais, pour Matthieu, ils représentent sans doute « la Loi et les Prophètes ». En apparaissant ici, ils témoignent qu’en Jésus s’accomplit pleinement leur antique mission (cf. Mt 5,17).

             Les trois disciples qui se trouveront associés de plus près à la Passion sont d’avance fortifiés par une révélation privilégiée de la plénitude de la personnalité de Jésus, plénitude encore masquée dans la mission du Serviteur doux et humble ; ils reçoivent l’assurance qu’en lui s’accomplissent la Loi et les prophètes, et Dieu leur confirme lui-même la justesse de la foi proclamée par Pierre : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant » (Mt 16,16).

             Quand on a contemplé le Seigneur Jésus-Christ sur la montagne de la Transfiguration, comme le firent Pierre, Jacques et Jean, il reste à le suivre dans son humble service des hommes et à ne pas lui faire défaut dans sa montée du Golgotha.

 

                                   Père Albert Kaboré.

 


 

Dimanche 12 mars

Journée de solidarité et de fidélité pour les prêtres âgés

 

Votre don contribuera à l’amélioration des conditions de vie des prêtres âgés, en maison de retraite ou chez eux. Vous pouvez aussi leur rendre visite, leur confier vos intentions de prière. Merci de votre générosité. Ce que vous donnerez en plus de votre offrande habituelle sera reversé aux prêtres âgés.

 


 

Carême 2017 à La Madeleine

Partage de Carême

Chaque vendredi : temps de réflexion et de partage, à l’occasion du Carême, en étudiant l’évangile du dimanche suivant. après la messe de 12h30, chapelle de semaine, avec un prêtre de la paroisse, de 13h à 13h30.

vendredi 17 mars : le figuier stérile (Jn 4, 5-42)

vendredi 24 mars : le fils prodigue (Jn 9, 1-41)

vendredi 31 mars : la femme adultère (Jn 11, 1-45)

 

Tracts à votre disposition sur les présentoirs

 


 

« Carême pour Tous » : La joie avec le Pape François

Livret en vente au stand d’art religieux (1,20 euro)

 


 

Jeudi 23 mars, Journée du Pardon

Confessions de 10h à 19h

 


 

Lire la suite 

5 mars - 1er dimanche de carême

3 mars 2017 par Paroisse de La Madeleine

Manger équilibré

 

            Dans l’Évangile imaginé dans ma tête, lorsque Jésus revient des tentations dans le désert, il retrouve André et Simon, Jacques et Jean. Il commence à leur parler de son expérience dans le désert. Quand Jésus parle de sa faim, Simon dit : «Chut, quand les vrais saints sont à jeun, ils n'ont pas faim». Peut-être je suis injuste envers Saint Pierre, mais il semble que souvent, il donne des conseils sincères qui ne sont pas conformes à lamanière de Dieu.

             Même les saints ont faim. Nous devons manger si nous voulons vivre. Jésus n'a pas dit que nous n'avons pas besoin de pain pour vivre, mais que nous avons aussi besoin de la Parole de Dieu pour vivre. « Il est écrit : « L'homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu »

             Quand nous renonçons à certains aliments pour le Carême, quand nous jeûnons pendant certains jours de Carême, ce n'est pas parce que la nourriture est mauvaise, mais pour nous aider à se rappeler que nous vivons aussi de la Parole de Dieu. Quand nous ne mangeons pas, nous avons faim. Mais quand nous ne prions pas ou n'entrons pas en communion avec Dieu, nous n'avons pas toujours la capacité d'identifier notre faim spirituelle.

             Comme quelqu'un de malnutri peut avoir envie de chocolat au lieu d'aliments sains, notre faim spirituelle, quand elle n'est pas identifiée, peut nous conduire à des choix insensés ou à de vaines recherches. Jésus est la Parole Incarnée de Dieu. Nous le rencontrons dans les Écritures, dans la prière, et surtout chez les pauvres et ceux qui souffrent. Que Dieu nous donne la grâce en ce temps de Carême pour ressentir notre faim de Lui.

                                                           P. Brien McCarthy

 


 

 

Carême 2017 à La Madeleine

Partage de Carême

Chaque vendredi : temps de réflexion et de partage, à l’occasion du Carême, en étudiant l’évangile du dimanche suivant. après la messe de 12h30, chapelle de semaine, avec un prêtre de la paroisse, de 13h à 13h30.

 vendredi 10 mars : la Transfiguration(Mt 17, 1-9)

vendredi 17 mars : le figuier stérile (Jn 4, 5-42)

vendredi 24 mars : le fils prodigue (Jn 9, 1-41)

vendredi 31 mars : la femme adultère (Jn 11, 1-45)

 


 

« Carême pour Tous »

La joie avec le Pape François

Livret en vente au stand d’art religieux (1,20 euro)

 


 

 

Jeudi 23 mars, Journée du Pardon

Confessions de 10h à 19h

 


 

Lire la suite 

26 février - 8ème dimanche du temps ordinaire

24 février 2017 par Paroisse de La Madeleine

L’argent, serviteur ou maître ?

             L’argent intègre celui qui en a. L’argent exclut celui qui en manque. L’argent peut provoquer injustices, inégalités, violences ; il peut être un instrument de pouvoir, quand il n’est pas lui-même pouvoir « Instrument indispensable, l’argent est aussi assez fascinant pour devenir tyrannie. » reconnait Michel Camdessus, ancien directeur général du FMI. Le malheur des hommes ne vient pas de l’argent, mais de ce qu’ils font de l’argent. Les hommes ne sont pas faits pour servir l’argent, c’est l’argent qui est au service des hommes. L’argent est fait pour servir aux relations humaines, à l’éducation ou à la santé Mais c’est le même argent qui sert à vivre qui peut tuer, qui peut construire ou détruire. Un quartier qui perd son boulanger ou son café du coin perd plus que des commerçants. Il perd des lieux humains. Le plus urgent aujourd’hui est d’humaniser l’argent en le faisant servir à aimer au lieu de le dépenser à consommer. Lorsque Frédéric Ozanam disait au XIXème siècle : « Allons aux pauvres », ce qui primait à ses yeux, ce n’était pas d’abord l’aide matérielle, pourtant nécessaire, mais la rencontre personnelle, la création d’un lien de fraternité. L’argent peut devenir un merveilleux outil pour créer des relations humaines de fraternité. Alors « hommes de peu de foi » que nous sommes, osons mettre l’argent à notre service pour être serviteurs de Dieu, notre unique maître.

                                                           Bruno Horaist, curé

 


 

Dimanche : vente de gâteaux à la sortie de la messe de 11h

par la patrouille du Jaguar de La Madeleine

 


 

Carême 2017 à La Madeleine

Mercredi 1er mars : mercredi des Cendres 

jour de jeûne et d’abstinence

Célébration des Cendres aux messes 

12h30 et 19h (église).

La messe de 19h sera animée par les « Moineaux du Val de Marne »

-------------------

Partage de Carême

chaque vendredi, temps de réflexion et de partage, à l’occasion du Carême, en étudiant l’évangile du dimanche suivant, après la messe de 12h30, chapelle de semaine, avec un prêtre de la paroisse, de 13h à 13h30.

1ère rencontre : vendredi 3 mars : Tentations au désert (Mt 4, 1-11)

 

Des tracts sont à votre disposition sur les présentoirs

 


 

« Carême pour Tous » : La joie avec le Pape François

Livret en vente au stand d’art religieux (1,20 euro)

 


Les Dimanches musicaux de La Madeleine 

Dimanche 26 février, 16h : saxophone et orgue

par le duo « Ma Non Troppo »

Alexandra Bruet, orgue

et Pierre-Marie Bonafos, saxophone

Satie, Ravel, Tailleferre, Bonafos

 

Entrée libre – Libre participation www.concerts-lamadeleine.com

 


 

Lire la suite