Feuille Paroissiale

22 janvier - 3ème dimanche du temps ordinaire

20 janvier 2017 par Paroisse de La Madeleine

L’unité de l’Eglise au carrefour des païens

                         « Frères, je vous exhorte au nom du Seigneur Jésus Christ à être vraiment d’accord ; qu’il n’y ait pas de divisions entre vous… » Dans la deuxième lecture de ce dimanche, Paul s’en prend vigoureusement aux chrétiens de Corinthe qui se divisent en factions : « Moi, j’appartiens à Paul », « j’appartiens à Apollos », « le Christ est-il donc divisé ? »

             Depuis cette époque- là, nos divisions se sont multipliées et aggravées ; nous ne sommes même plus capables de communier ensemble au « repas du Seigneur ». Un peu partout cependant, des chrétiens, des communautés, se mobilisent pour que soit aboli ce scandale. Ensemble, chaque année, durant une même semaine, ils prient, le même Seigneur. Cette année, la semaine de prière pour l’unité des chrétiens a lieu du 18 au 25 janvier. Elle a pour thème : « l’amour du Christ nous presse » (2 Co 5,14) Cette initiative et bien d’autres sont autant de réponses à l’appel lancé par le concile Vatican II : « Il faut en effet que tous les hommes, désormais plus étroitement unis entre eux par les liens sociaux, techniques, culturels, réalisent également leur pleine unité dans le Christ » (Lumen Gentium, 1)

             C’est en effet en se mobilisant inlassablement pour l’unité et la paix entre les hommes que l’Eglise apparaîtra comme ce « peuple qui tire l’unité du Père et du Fils et du Saint-Esprit » (saint Cyprien)

                                                            Bruno Horaist, curé

 


 

Jeudi 26 janvier

rencontre pour adultes sur les sacrements 

le sacrement de réconciliation

20h30, 14 rue de Surène

 


 

 

Slovaquie

Carrefour des cultures

et des religions

 

pèlerinage paroissial du 21 au 29 mai 2017

 

Mgr Imrich Toth, responsable de la Mission slovaque en France accompagnera ce voyage en Europe centrale

 

Bratislava, Nitra, le plus ancien diocèse d’Europe centrale, lieu important de la Grande Moravie des 8ème et 9ème siècles – Rajekca Lesna, Spisska Kapitula, Medzilaborce, Levoca, Bardejov Kupele, Kosice, Trnava

 

Ce pèlerinage sera également l’occasion

de nombreuses rencontres œcuméniques

 

réunion d’information : mardi 31 janvier, à 20h30

Eglise : salle saint-Etienne (face à la chapelle de semaine)

 

Renseignements : Maison paroissiale : 01 44 41 69 00


 

Lire la suite 

15 janvier - 2ème dimanche du temps ordinaire (A)

13 janvier 2017 par Paroisse de La Madeleine

 

De quel droit Jésus parle-t-il ?

 

            Après les solennités de Noël et de l’Epiphanie, et avant le temps du Carême, voici quelques dimanches ordinaires que l’Eglise met à profit pour nourrir les fidèles des débuts de la prédication de Jésus. En ce dimanche, nous rencontrons Jésus avant qu’Il ne commence à prêcher et déjà Il reçoit le double témoignage de la terre et du ciel.

             Le témoignage des hommes lui vient de Jean le Baptiste. Il désigne Jésus comme réalisant la célèbre et mystérieuse prophétie d’Isaïe, du Serviteur souffrant (Cf. Is 52 et 53). Ce serviteur de Dieu doit être immolé comme un agneau qui "enlèvera" et "portera" le péché de tous les hommes.

             Quant au témoignage du ciel, il vient du Père lui-même qui prend la peine "d’attester", à haute et intelligible voix, que celui qui vient demander le baptême est bien son Fils, son "semblable", celui qu’Il a envoyé et dont Il authentifie la mission. Ainsi les paroles de Jésus durant son ministère ne sont-elles pas des paroles humaines parmi tant d’autres, si sublimes, soient-elles ! Quand Il parle, Jésus ne fait que dire ce que le Père veut que les hommes sachent.

             Attention donc à la façon dont nous écoutons la parole de Jésus. Ce n’est pas une parole ordinaire, chacun de ses mots dit quelque chose du Père.

                                                                                             Père Albert KABORE


 

QUÊTE POUR LES SÉMINAIRES14 et 15 janvier

 

            En 2017, les diocèses d’Ile-de-France comptent 211 séminaristes. Leur formation (pension, frais d’études, sécurité sociale, pèlerinages, retraites) est intégralement assumée par les dons des chrétiens. La quête d’aujourd’hui est destinée à leur formation.

AU NOM DES SÉMINARISTES : MERCI !

Envoyez vos dons à l’OEuvre des Vocations

15 rue des Ursins, 75004 Paris

Chèque à l’ordre de l’ « OEuvre des Vocations »

ou don en ligne sur le site www.mavocation.org

Un reçu fiscal vous sera adressé.

Pour un don au titre de l’ISF, merci de libeller votre chèque

à l’ordre de la « Fondation Nationale pour le Clergé »

 


 

Slovaquie

Carrefour des cultures et des religions

 

pèlerinage paroissial du 21 au 29 mai 2017

Mgr Imrich Toth, responsable de la Mission slovaque en France accompagnera ce voyage en Europe centrale

Bratislava, Nitra,– Rajekca Lesna, Spisska Kapitula, Medzilaborce, Levoca, Bardejov Kupele, Kosice, Trnava

Ce pèlerinage sera également l’occasion

de nombreuses rencontres œcuméniques

 

réunion d’information mardi 31 janvier, à 20h30

Eglise : salle saint-Etienne (face à la chapelle de semaine)

Renseignements : Maison paroissiale : 01 44 41 69 00

Lire la suite 

8 janvier 2017 - Epiphanie du Seigneur

6 janvier 2017 par Paroisse de La Madeleine

        

           L'histoire des mages qui ont suivi une étoile pour découvrir le bébé Jésus a fasciné les chrétiens à travers les âges. S'appuyant sur les brefs détails trouvés dans l'évangile, diverses traditions se sont développées afin de savoir qui étaient les mages, combien d'entre eux étaient-il, et la signification de leurs dons.

             Trois dons, certains supposaient qu'il devait y avoir donc trois personnes; une personne pour chaque don. Dans certaines traditions, le fait que les dons étaient coûteux a laissé supposer que les mages étaient des rois ou cheiks d'une certaine façon.

             En regardant la nature des dons, d'un point de vue biblique, chaque don peut être associé à une signification particulière concernant le bébé né de Marie. En plus de l'honneur et le statut impliqués par la valeur des dons des mages, beaucoup d’exégètes pensent que ces trois dons ont été choisis pour leur symbolisme spirituel sur Jésus lui-même : l'or représentant sa royauté, l'encens un symbole de son rôle sacerdotal et la myrrhe la préfiguration de sa mort et de son embaumement.

             Étant donné qu’Epiphanie veut dire « manifestation » ou « apparition », aujourd’hui nous fêtons la présentation de  Jésus au monde entier comme roi, prêtre et celui qui sauve toute l’humanité par sa mort sur la croix.

 

                                               P. Brien Mc Carthy

 


 

 Slovaquie

Carrefour des cultures

et des religions

 

pèlerinage paroissial du 21 au 29 mai 2017

 

Mgr Imrich Toth, responsable de la Mission slovaque en France accompagnera ce voyage en Europe centrale

 

Bratislava, Nitra, le plus ancien diocèse d’Europe centrale, lieu important de la Grande Moravie des 8ème et 9ème siècles – Rajekca Lesna, Spisska Kapitula, Medzilaborce, Viborg, Bardejov, Kosice, Trnava

 

Ce pèlerinage sera également l’occasion

de nombreuses rencontres œcuméniques

 

réunion d’information 

mardi 31 janvier, à 20h30

Eglise : salle saint-Etienne (face à la chapelle de semaine)

Renseignements : Maison paroissiale : 01 44 51 69 00


 

Lire la suite 

1er janvier 2017 - Sainte Marie, mère de Dieu

30 décembre 2016 par Paroisse de La Madeleine

 

La Sainte Famille

 

            « Nazareth est l’école où l’on commence à comprendre la vie de Jésus : l’école de l’Evangile. Ici, on apprend à regarder, à écouter, à méditer et à pénétrer la signification, si profonde et si mystérieuse, de cette très simple, très humble et très belle manifestation du Fils de Dieu. Peut-être apprend-on même insensiblement à imiter. Ici, on apprend la méthode qui nous permettra de comprendre qui est le Christ. Ici, on découvre le besoin d’observer le cadre de son séjour parmi nous : les lieux, le temps, les coutumes, le langage, les pratiques religieuses, tout ce dont s’est servi Jésus pour se révéler au monde. Ici, tout parle, tout a un sens. Ici à cette école, on comprend la nécessité d’avoir une discipline spirituelle, si l’on veut suivre l’enseignement de l’Evangile et devenir disciple du Christ. Oh, comme nous voudrions redevenir enfant et nous remettre à cette humble et sublime école de Nazareth, comme nous voudrions près de Marie recommencer à acquérir la vraie science de la vie et la sagesse supérieure des vérités divines ! Mais nous ne faisons que passer. Il nous faut laisser de désir de poursuivre ici l’éducation jamais achevée, à l’intelligence de l’Evangile. Nous ne partirons pas cependant sans avoir recueilli à la hâte, et comme à la dérobée, quelques brèves leçons de Nazareth.

            Une leçon de silence d’abord. Que renaisse en nous l'estime du silence, cette admirable et indispensable condition de l'esprit ; en nous qui sommes assaillis par tant de clameurs, de tracas et de cris dans notre vie moderne bruyante et hyper sensibilisée. Ô silence de Nazareth, enseigne-nous le recueillement, l'intériorité, la disposition à écouter, les bonnes inspirations et les paroles des vrais maîtres ; enseigne-nous le besoin et la valeur des préparations, de l'étude, de la méditation, de la vie personnelle et intérieure, de la prière que Dieu seul voit dans le secret. Que Nazareth nous enseigne ce qu'est la famille, sa communion d'amour, son austère et simple beauté, son caractère sacré et inviolable. Ainsi soit-il.  »

 

            Extrait de la prière du Pape Paul VI pour la Famille

                                                           (Nazareth, 5 janvier 1964)


 

Le Père Horaist

la communauté des prêtres

le Conseil Pastoral

vous souhaitent

une heureuse année 2017

 


 

Lire la suite 

dimanche 25 décembre - Nativité du Seigneur

23 décembre 2016 par Paroisse de La Madeleine

ET LE VERBE S’EST FAIT CHAIR

  

            A Noël, il y a une grande agitation. C’est la course aux derniers cadeaux, à la préparation des repas dans les familles, les hôtels, les restaurants. Il y a mille choses à faire.

 

            Mais vous avez trouvé le temps de donner une bonne heure pour venir à l’église.

 

            Soyez-en félicités ! L’essentiel est ici.

 

            Vous y entendrez la Parole de Dieu qui nous rappelle qu’au milieu du bruit du monde,

 

                        Un fils nous est né,

                                               Un enfant nous est donné.

 

            Il est venu discrètement, sans faire de bruit.

 

            Seuls quelques bergers avec leurs moutons sont venus le voir.

 

            Il faut dire que les anges avaient porté la nouvelle à ceux qui voulaient bien l’entendre :

 

« Gloire à Dieu et Paix sur terre

aux hommes, aux femmes, aux enfants qu’il aime ».

 

            Ici s’accomplit un grand mystère.

           

            Dieu se rend présent en un tout petit enfant qui n’a que sa vie à donner.

           

            Et cette vie toute donnée sauve le monde.

           

            Oui, vraiment vous ne vous êtes pas trompés d’adresse.

 

                                                           P. F. de Charnacé

 


 

Crèche : « Avènement »de Samuel Yal

jusqu’au 2 février 2017

dans l’église, tous les jours, de 9h30 à 19h

 


 

 

Les Dimanches musicaux de La Madeleine

 

dimanche 25 décembre,16h  concert de Noël

Orgue avec François-Henri Houbart,

titulaire du grand orgue

 

Lefébure-Wély, Bach, Brahms, Reger

 

Entrée libre – libre participation

www.concerts-lamadeleine.com


 

Lire la suite 

18 décembre - 4ème dimanche de l'Avent

16 décembre 2016 par Paroisse de La Madeleine

Collaborer avec Dieu

 

En ce quatrième dimanche, le temps de l’Avent est désormais tout orienté vers la Nativité de Jésus. Dans le récit de l’annonce à Joseph, saint Matthieu souligne le fait que la naissance de Jésus réalisera la prophétie d’Isaïe concernant l’Emmanuel : le fils de la Vierge Marie. Mais Dieu appelle aussi Joseph à collaborer obscurément mais avec toute sa foi. Marie est « accordée » ou « promise » en mariage à Joseph. Ces fiançailles font en réalité partie du mariage dans le judaïsme ancien. Mais les époux étant souvent des adolescents, un certain temps s’écoulait entre l’engagement matrimonial et le transfert de l’épouse sous le toit de son mari. C’est dans ce laps de temps que Marie se trouve enceinte. Joseph ignore l’initiative divine et son sens de la « justice » risque de faire avorter le projet de Dieu, à savoir insérer son Messie dans la lignée davidique.

Si le message de l’Ange est une révélation pour le lecteur, il est surtout une mission pour Joseph, qui se voit sollicité en tant que « fils de David » et chargé de donner à l’Enfant le nom qui lui est destiné. En nommant l’enfant, rôle réservé au père, il l’adoptera. Dans ce monde ancien, toute paternité est un acte d’adoption et toute adoption confère les pleins droits de fils à celui qui la reçoit. Ainsi, l’authentique filiation davidique de l’Enfant dépend de l’obéissance de Joseph, qui, avec la promptitude du juste, exécute sa mission. Par lui, le Messie, conçu en Marie, par l’Esprit de la création nouvelle, est affilié à la lignée de David. Il peut à présent se manifester à Israël et aux païens.

Ce qui est beau chez Marie et chez Joseph, c’est leur fidélité à l’imprévisible Esprit Saint. Ils nous donnent le bel exemple d’une vie toute simple qui admet que Dieu puisse intervenir et bousculer leurs plans raisonnables. C’est ainsi que leur attitude nous prépare à Noël : non seulement à fêter la grande et unique fête de la naissance de Jésus, Verbe de Dieu qui vient en ce monde, mais aussi à fêter ce même Jésus qui intervient en notre vie personnelle. Viens Seigneur Jésus. Ton Eglise t’attend.

Père Albert KABORE

 

Départ de Jacqueline Buron

Après 15 années passées à La Madeleine, en tant que secrétaire comptable, Jacqueline Buron a demandé de prendre sa retraite. A cette occasion, les conseils et les différents groupes auxquels elle appartenait, tiennent à lui exprimer leurs plus vifs remerciements et lui souhaiter de passer agréablement le nouveau temps qui s'ouvre devant elle. Père Bruno Horaist, curé, au nom de toute la paroisse.

 

 

Célébrations de la Nativité

 

samedi 24 décembre : MESSE DE LA NUIT

attention pas de messe à 18h

21h30 : ouverture des portes (église chauffée)

22h : Veillée suivie de la Messe de la nuit

 

 

dimanche 25 décembre : JOUR DE NOËL

Pas de messe à 9h30

11h et 18h : messes de Noël

 

 


VIE PAROISSIALE

 

CALENDRIER LITURGIQUE

Mercredi 21 décembre, saint Pierre Canisius, docteur de l’Eglise

Vendredi 23 décembre, saint Jean de Kenty

--------

Baptêmes : Olivia Maurice Dugué Mac Carthy

Louis et Carl Joron-Derem, Léopoldine Gagey

--------

Mariage : Rodolphe Hänni et Marie-Laure Gauvin

--------

Dimanche 1er janvier : pas de messe à 9h30

 

«Toute l'équipe d'Ozanam Madeleine, très touchée, remercie sincèrement les personnes qui ont apporté leur soutien à l'association lors des quêtes des messes du samedi 10 et du dimanche 11 décembre». Les dons sont toujours possibles par chèque au nom de «l’Accueil Ozanam Madeleine » (14 rue de Surène Paris 75008.) Un reçu fiscal sera transmis en retour au donateur. Merci de nous permettre de continuer à servir ceux qui sont démunis.

 


F E R M E T U R E S

 

Accueil des prêtres

pas d’accueil du 26 décembre au 2 janvier

 

Foyer de la Madeleine : du 23 décembre (inclus) au 1er janvier

réouverture le lundi 2 janvier.

 

Cyber Espace : du 21 décembre au 2 janvier inclus

 

Accueil Ozanam

du 24 décembre (à l’exception du 26 décembre) au 2 janvier inclus

Réouverture le mardi 3 janvier

 

Bibliothèque Pour Tous : à partir du 16 décembre à 15h

Réouverture le mercredi 4 janvier à 11h

 

Stand d’art religieux : : Noël approche… profitez de la présence du stand : crèches, cartes de vœux, nombreux objets religieux.

 

Le Missel des dimanches 2017 (année A) (nouvelle traduction liturgique) est en vente au stand (9 euros)

 

Le DENIER de l’EGLISE : si vous n’avez pas encore versé votre participation au Denier de l’Eglise 2016, merci d’adresser votre don à : Maison Paroissiale : 14 rue de Surène – 75008 Paris, par chèque à l’ordre de ADP – Paroisse de la Madeleine. Nous vous rappelons que pour pouvoir recevoir un reçu fiscal celui-ci doit être versé avant le 31 décembre 2016

Bruno Horaist, Curé

 


Programme musical du 18 décembre

 

Messe de 9h30 : orgue de chœur : Michel Geoffroy

Concerto en la mineur de Bach/Vivaldi

 

 

Messe de 11h : L’Ensemble vocal de La Madeleine

Missa brevis de J. Noyon
Ave verum de C. Saint Saëns

 

Grand orgue : François-Henri Houbart

Choral «Viens maintenant Sauveur des Païens» de J.-S. Bach

Offertoire improvisé de Fr.-H. Houbart

Choral «Viens maintenant Sauveur des Païens» de D. Buxtehude

«Le monde dans l’attente du Sauveur» de M. Dupré

 

NOËL à LA MADELEINE

 

Crèche 2016

« Avènement »

par l’artiste Samuel YAL

méditation sur la lumière

de l’Incarnation.

Son œuvre en cire présente l’enfant Jésus vers lequel des mains sont tendues. Elles expriment la confiance de Joseph, la tendresse de Marie, les doutes et attentes de l’Humanité.

jusqu’au 29 janvier dans l’église. Tous les jours, de 9h30 à 19h entrée libre

 

-------

 

Célébrations de la Nativité

 

samedi 24 décembre : attention pas de messe à 18h

MESSE DE LA NUIT

21h30 : ouverture des portes (église chauffée)

22h : Veillée suivie de la Messe de la nuit

 

 

dimanche 25 décembre : JOUR DE NOËL

Pas de messe à 9h30

11h et 18h : messes de Noël

---------

 

Dimanche 25 décembre, 16h : Concert de Noël

orgue par François-Henri Houbart, titulaire du grand orgue

œuvres de L.-J.-A. Lefébure-Wély, J.-S. Bach, J. Brahms, M. Reger

Entrée libre – Libre participation

 

Les Dimanches musicaux de La Madeleine

 

Dimanche 1er janvier, 16h

orgue par Olivier Périn

œuvres de Bach, Karl-Elgert, Widor, Périn

 

Entrée libre – Libre participation

www.concerts-lamadeleine.com

 

 

Concerts non organisés par La Madeleine

 

vendredi 23 et lundi 26, mercredi 28 décembre

20h30 : Les Quatre saisons de Vivaldi, Gounod, et chants de Noël : Douce Nuit, Sainte Nuit, Bach

Orchestre les Violons de France - Cécile Besnard, soprano

Réservations : Fnac, Billetreduc-Ticketnet

à l’église le jour du concert à partir de 15h

Musique et Patrimoine (tél 01 42 509618) www.ampconcerts.com

 

Mardi 27 décembre, à 21h : Requiem de Mozart

Choeur Amadeus et Orchestre Jean-Louis Petit

Réservations : Fnac, Billetreduc-Ticketnet -

à l’église le jour du concert à partir de 15h

Musique et Patrimoine (tél 01 42 50 96 18 ) www.ampconcerts.com

 

Jeudi 29 Décembre 20h30

Boléro de Ravel, 9ème Symphonie de Beethoven

Orchestre Hélios - Le Choeur de Paris - Direction Till Aly

Réservations : - à l’église le jour du concert à partir de 15h

Orchestre Hélios (06 05 62 70 57) http://www.orchestrehelios.com/#!reservation-widget/g34r9

11 décembre - 3ème dimanche de l'Avent

9 décembre 2016 par Paroisse de La Madeleine

Réjouissez-vous !

 

            En ce début de semaine, ce troisième dimanche de l’Avent on célèbre le dimanche qui porte le titre de « Gaudete ». Dans l’Introït propre à ce dimanche (ancien chant d’entrée grégorien), on proclamait les paroles de Saint-Paul : «Gaudete in Domino semper : iterum dico, gaudete»  Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous !

            Le monde et nos vies quotidiennes ne se donnent pas toujours à une réponse de joie. Comment être heureux avec tous les stress et les tensions de notre monde ? Mais peut-être une meilleure question peut se poser ? Est-ce que la joie de l’attente est-elle différente du bonheur ? Le bonheur est plutôt une émotion en réponse aux circonstances du moment qui nous plaisent. Par contraste, la joie du dimanche de Gaudete est une joie d’anticipation, d’attente. Cette joie est un don de Dieu.

         Quand j’étais aumônier à l’Université, j’ai souvent rencontré des étudiants «aux anges» parce que le prochain week-end leur chéri leur rendait visite. Même si les devoirs des études ou la peine de la séparation étaient lourds, ces étudiants avaient un rayonnement palpable. Le petit ami(e) n’était pas encore là, mais l’assurance de son arrivée était si sûre que la joie était présente et réelle.

            Ainsi pour nous qui croyons, Noël est plus que l’anniversaire du Christ dans l’Histoire. Pendant l’Avent et à Noël, nous célébrons notre joie dans l’anticipation du Règne de Dieu à venir. Nous voyons dans ce bébé, né à Bethléem, la promesse de lumière, de paix, et d’amour. C’est ainsi que nous pouvons comprendre les paroles de saint Paul ce dimanche : « Frères, soyez toujours dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toute en toute circonstance. »

                                                                       P. Brien Mc Carthy


 

 

Samedi 10 et dimanche 11 décembre

quête pour Ozanam-Madeleine

« Seigneur, tu nous as montré, par ta vie,

que le service des pauvres est préférable à tout.

En eux, Seigneur, nous te rencontrons,

en les servant, nous te servons » St Vincent de Paul

            A la fin des messes, l’accueil Ozanam-Madeleine fera appel à votre générosité. Les équipes de bénévoles prennent soin des personnes en grandes difficultés, chaque jour de la semaine, samedi et dimanche inclus

 


 

Crèche 2016

«Avènement » par l’artiste Samuel YAL 

méditation sur la lumière de l’Incarnation.

Son œuvre en cire présente l’enfant Jésus vers lequel des mains sont tendues. Elles expriment la confiance de Joseph, la tendresse de Marie, les doutes et attentes de l’Humanité.

du 10 décembre 2016 au 29 janvier 2017 

dans l’église. Tous les jours, de 9h30 à 19h – entrée libre

------ 

Samedi 10 décembre, 20h concert de Noël de Noëls slovaques

Entré libre – libre participation


 

Lire la suite 

4 décembre - 2ème dimanche de l'Avent

2 décembre 2016 par Paroisse de La Madeleine

Oser rêver

 

            « Complètement délirant ! » avons-nous envie de dire à la lecture de la page d’Isaïe qui nous est offerte pour ce dimanche. Il y a de fait, quelque chose de fou dans l’évocation surréaliste de ce monde à l’envers, parfaitement utopique, qui nous est promis par le prophète : « le loup habitera avec l’agneau, le léopard se couchera près du chameau…le nourrisson s’amusera sur le nid du cobra, sur le trou de la vipère l’enfant étendra la main… » Ce monde paradisiaque, où toute violence est abolie, ne se trouve que dans les fables pour enfants.

            Et pourtant, le plus délirant n’est-il pas le monde réel dans lequel nous sommes plongés quotidiennement ? Quand des êtres humains transformés en grenade se font exploser et tuent des innocents, quand la haine, le refus de l’autre et l’escalade programmée de la violence semblent l’emporter, qui ose encore rêver ? Se trouvera-t-i aujourd’hui des prophètes pour protester et pour annoncer la venue d’un monde réconcilié ?

            « Faut pas rêver ! » disent trop souvent ceux qui renoncent à espérer. A nous, au contraire, de secouer ce prétendu réalisme de la fatalité et de nous mobiliser pour que les rêves de nos enfants, qui sont eux-mêmes le rêve de Dieu, puissent prendre corps et devenir réalité. C’est beaucoup plus exigeant que la résignation. Cela implique une conversion, ce retournement de cœur que prêchait déjà Jean le Baptiste.

            « Un rameau sortira de la souche de Jessé ». Oui, notre vieux monde n’est pas un arbre mort. Les enfants, les jeunes, les fiancés, les jeunes mariés et leurs bébés sont là pour l’attester. Ils sont, pour nous, ces prophètes par qui Dieu dit son désir d’un monde autre. Ce rêve de Dieu, ce « règne de Dieu » comme dit Jésus à la suite de Jean Baptiste, c’est à nous de lui donner naissance aujourd’hui.

            Avent, avènement, mais aussi aventure : Dieu s’aventure parmi la famille humaine. C’est à nous, ses enfants, de nous aventurer à lui ouvrir une route.

                                               Bruno Horaist, curé

 


 

Samedi 10 et dimanche 11 décembre

quête pour Ozanam-Madeleine

(service d’entraide aux plus démunis)

« Seigneur, tu nous as montré, par ta vie,

que le service des pauvres est préférable à tout.

En eux, Seigneur, nous te rencontrons,

en les servant, nous te servons » St Vincent de Paul

 


 

Crèche 2016

« Avènement » par Samuel Yal

Samedi 10 décembre, à 17h

dévoilement de la crèche en présence de l’artiste

suivi à 18h de la messe des familles (église)


 

Les Dimanches musicaux de La Madeleine

 

Dimanche 4 décembre, 16h : chœur A Tre Voci

Direction : Katherine Durouchoux

 

Entrée libre – Libre participation

www.concerts-lamadeleine.com

Lire la suite 

27 novembre 2016 - 1er dimanche de l'Avent

25 novembre 2016 par Paroisse de La Madeleine

Avent, Avènement

 

            A la veille de l’hiver, voici le temps de l’Avent.

 Avec lui, commence l’année liturgique.

                C’est le temps des préparations, le temps de l’avènement de Dieu.

             Dieu est venu un jour du temps en son fils, Jésus.

             Le vieux monde l’a attendu, les prophètes l’ont annoncé.

             Il est venu discrètement.

             Une jeune fille, la vierge Marie, a accepté d’être sa mère.

             Il vint un jour du temps et aujourd’hui encore il vient dans sa Parole que nous entendons et dans l’Eucharistie que nous célébrons.

             L’Avent est le temps de l’espérance et de la confiance.

             Celui qui est venu et qui vient reviendra à la fin des temps.

             Viens, Seigneur Jésus et donne-nous de t’accueillir.

 

                                                           P. F. de Charnacé

 


 

            Association Avenir Paris Madeleine 

            Grâce aux dons reçus, la Ville de Paris a pu restituer la croix de saint Jean-Baptiste dans le groupe du Baptême du Christ de Rude. En ce début de l’Avent, le Précurseur nous révèle déjà le signe du Salut des chrétiens.

 


 

La Braderie, comme chaque année, a été une réussite, merci à tous ceux qui en ont été les artisans.                       Bruno Horaist

 


 

 

Crèche 2016

Avènement par Samuel Yal

Samedi 10 décembre, à 17h

dévoilement de la crèche en présence de l’artiste

suivià 18h de la messe des familles (église)

 


 

Avent 2016 à La Madeleine : temps de réflexion et de partage : chaque vendredi, après la messe de 12h30 célébrée chapelle de semaine, nous vous proposons de nous retrouver avec un prêtre de la paroisse, de 13h à 13h30..Occasion de partager ensemble un temps de proclamation de notre foi en étudiant un des textes de la liturgie du dimanche suivant :

vendredi 2 décembre : Isaïe 11, 1-10 - Psaume 71

St Paul aux Romains 15, 4-9- Matthieu 3, 1-12

 

vendredi 9 décembre : Isaïe 35, 1-6a.10 – Psaume 145

St Jacques 5, 7-10 – Matthieu 11, 2-11

 

vendredi 16 décembre : Isaïe 7, 10-16 – Psaume 23

St Paul aux Romains 1. 1-7 – Matthieu 1, 18-24

 

Des tracts sont à votre disposition sur les présentoirs au fond de l’église


 

Lire la suite 

20 novembre - Christ Roi

18 novembre 2016 par Paroisse de La Madeleine

Le Réconciliateur par excellence

             Luc est l’évangéliste de l’amour de Dieu et de sa miséricorde. C’est à partir de ces deux attitudes qu’il lit et interprète les événements de la Passion qui devient un miracle continu de pardon : Pilate apparaît bien plus innocent dans cet évangile que dans les autres ; le soldat à l’oreille tranchée est subitement guéri ; Jésus a encore le temps de regarder Pierre après sa trahison pour l’amener au repentir. Il n’est pas jusqu’aux paroles de désespoir prononcées par Jésus en croix qui ne se trouvent remplacées, en saint Luc, par des paroles de pardon et de miséricorde à l’égard du larron, des juifs railleurs et du centurion lui-même. La réconciliation est partout et même deux ennemis aussi irréductibles qu’Hérode et Pilate profitent de la Passion de Jésus pour se serrer à nouveau la main, comme le feront, dans l’Eglise, mais cette fois par amour, monde juif et monde païen.

 

            Si déroutante qu’elle soit, l’épreuve est présence de Dieu et sacrement extraordinaire de son amour et de son pardon. La croix est œuvre de réconciliation et l’offrande de Jésus est à ce point efficace qu’elle rassemble dans une même unité les pires ennemis.

 

            La grande miséricorde de Jésus, qui se traduit concrètement par son pardon, nous parle. Puissions-nous en vivre dans nos familles, nos communautés, nos équipes sacerdotales et en être aussi les témoins au travers de nos rencontres !  

 

                                               Père Albert Kaboré

 


 

Samedi 19 et dimanche 20 novembre,

Collecte nationale par le Secours Catholique

 

            Tous les jours 1000 bénévoles parisiens du Secours Catholique agissent concrètement pour tisser un lien avec ceux que la vie a blessés. . Accompagner les plus démunis à se réaliser pour retrouver une place dans la société, telle est sa vocation. Don financier, don de temps sont les moyens que chacun de nous peut mettre à la disposition du Secours Catholique, pour avancer vers une société plus juste et plus fraternelle

Vous pourrez remettre vos dons dans l’enveloppe T à la quête ou à la sortie des messes. Informations : www.secours-catholique.org


 

Avent 2016 à La Madeleine 

            Chaque vendredi, un temps de réflexion et de partage,  après la messe de 12h30 célébrée chapelle de semaine, est proposé avec un prêtre de la paroisse, de 13h à 13h30

Occasion de partager ensemble un temps de proclamation de notre foien étudiant un des textes de la liturgie du dimanche suivant :

vendredi 25 novembre : Isaïe 2, 1-5 - Psaume 121

St Paul aux Romains 13.11-14a – Matthieu 24 ,37-44

 

vendredi 2 décembre : Isaïe 11, 1-10 - Psaume 71

St Paul aux Romains 15, 4-9- Matthieu 3, 1-12

 

vendredi 9 décembre : Isaïe 35, 1-6a.10 – Psaume 145

St Jacques 5, 7-10 – Matthieu 11, 2-11

 

vendredi 16 décembre : Isaïe 7, 10-16 – Psaume 23

St Paul aux Romains 1. 1-7 – Matthieu 1, 18-24

 

Des tracts sont à votre disposition sur les présentoirs au fond de l’église

Lire la suite